Visite de la grotte de Postojna

Toutes les visites dans la grotte de Postojna se font en compagnie de guides qui présentent en détail tous les attraits de la grotte. Les visiteurs ont également à leur disposition des audioguides en différentes langues.

Horaires

 09:0010:0011:0012:0013:0014:0015:0016:0017:0018:00
janvier                      
fevrier                       
mars                       
avril                    
mai                             
juin                             
juillet                              
août                              
septembre                             
octobre                    
novembre                       
decembre                       

Le Parc de la grotte de Postojna est ouvert tous les jours - même les jours fériés!

 

Prix des billets d'entrée

Adultes 25,80 €
Lycéens, étudiants 20,60 €
Enfants jusqu'à 15 ans 15,50 €
Enfants jusqu'à 5 ans 1,00 €

Audioguides location d'audioguide : 3 € Les audioguides sont disponibles en slovène, croate, anglais, allemand, italien, hongrois, français, portugais, néerlandais, espagnol, russe, polonais, tchèque, hébreu, chinois, japonais et coréen.

Le prix inclut une assurance accident.

Visite de la grotte de Postojna

Toutes les visites dans la grotte de Postojna se font en compagnie de guides qui présentent en détail toutes les beautés du monde souterrain en slovène, anglais, allemand et italien. Les visiteurs ont également à leur disposition des audioguides en différentes langues.

Un joyau de cinq mètres de haut

Haute d'environ 5 mètres, la concrétion Brillant se dresse à un endroit où l'eau s'écoule plus fortement et de façon uniforme à travers le plafond. L'eau qui s'écoule doucement sur le sommet arrondi de la concrétion dépose constamment et régulièrement une fine couche de calcite pure. Voilà pourquoi la concrétion présente une apparence si blanche et si brillante. Rien d'étonnant, donc, à ce que ce soit le symbole de la grotte de Postojna et du Karst slovène depuis plusieurs décennies. À ses côtés s'élève une colonne de calcite au décor véritablement baroque.

Ses 24 kilomètres de galeries, passages et salles monumentales offrent une expérience unique du monde souterrain. La grotte de Postojna compte parmi les réseaux de grotte les plus diversifiés au monde.

Ce sont les dépôts de minéraux qui donnent naissance à toutes ces merveilles, généralement de la calcite, qui précipitent dans l'eau saturée. La calcite érige des concrétions, des coulées stalagmitiques sur les murs, des gours, des croûtes et d'autres formes fantastiques dans les grottes karstiques. Dans la salle du Brillant, vous pouvez admirer sur les murs du fond des draperies de calcite ainsi qu'une cascade de calcite dénommée l'Orgue, tandis que le plafond est constellé de fines stalactites. Cette scène est l'une des plus belles de la partie calcitée de la grotte de Postojna.

  • 02 Postojnska jama vrhinci 1a
  • 02 Postojnska jama vrhinci 1b
  • 02 Postojnska jama vrhinci 1c pop02

Unique grotte équipée d'un chemin de fer à double voie

Dans la grotte de Postojna, vous pouvez vous promener à bord d'un petit train depuis 140 ans, en passant sous des arches monumentales ornées de splendides stalactites semblables à des lustres, à travers un paysage fantastique parsemé de sculptures de calcaire étonnantes. Jusqu'en 1818, quelque 300 mètres de galeries étaient ouvertes à la visite. Aujourd'hui, les visiteurs de la grotte peuvent traverser plus de 5 kilomètres de galeries équipées pour les visites touristiques, en une heure et demie de visite normale. Ils commencent leur périple dans la grotte sur le quai d'accès au chemin de fer, où se masse en été une foule animée comme on peut en voir dans les plus grandes gares du monde. C'est ici que débute la voie de chemin de fer, qui s'étend sur 3,7 km.

Pendant nombre d'années, les visiteurs parcoururent la grotte à pied. Lorsqu'au printemps 1857 le couple impérial et sa cour visitèrent la grotte, on fabriqua spécialement pour l'impératrice Élisabeth et les dames de sa cour trois chaises à porteurs couvertes de velours. En 1872, les rails furent posés jusqu'à la Grande montagne (alors dénommée le Calvaire). La voie ferrée permettait aux visiteurs de se promener en train dans des wagonnets à deux places poussés par des guides. Il fut prévu d'acquérir une locomotive avant la Première Guerre mondiale, mais elle n'arriva dans la grotte qu'en 1924, un an après que l'ensemble du réseau ferré eut été rénové dans la grotte.

 

Plus

En 1928, un nouveau bâtiment fut édifié à l'entrée de la grotte de Postojna, le manoir de la grotte Jamski dvorec, qui abritait des restaurants mais aussi la gare d'accès à la voie ferrée de la grotte ainsi qu'un espace d'accueil des visiteurs. C'est là que les visiteurs prenaient place dans le train pour visiter la grotte. Ceux qui souhaitaient faire la visite à pied accédaient à la grotte par l'entrée principale, qui est aujourd'hui la sortie. Les visiteurs parcoururent la grotte de cette manière jusqu'en 1963. Les anciennes locomotives à essence ne convinrent bientôt plus à leur mission originale : les gaz d'échappement réduisaient la visibilité dans la grotte. De nouvelles locomotives électriques à batteries reprirent donc le flambeau à l'inauguration solennelle de la saison touristique 1957.

La première locomotive Montania n° 803 est aujourd'hui conservée au musée de Notranjska à Postojna, la deuxième locomotive Montania S-10, n° 2004, est exposée dans l'EXPO grotte et karst musée.

Le 20 juin 1964, la voie ferrée double fut inaugurée, avec une boucle au niveau de l'entrée dans la grotte, et un terminus aménagé à la gare d'arrivée sous la Grande montagne (gare du Calvaire). La deuxième phase, avec la boucle jusqu'à la Salle de concert, fut quant à elle achevée en 1968. La voie ferrée double en boucle a permis de transporter dans des conditions optimales les nombreux visiteurs de la grotte de Postojna au cours des décennies suivantes.

 

Visite de la grotte de Postojna

Toutes les visites dans la grotte de Postojna se font en compagnie de guides qui présentent en détail toutes les beautés du monde souterrain en slovène, anglais, allemand et italien. Les visiteurs ont également à leur disposition des audioguides en différentes langues.

Toute personne qui veut être quelqu’un se doit de la visiter

En deux cents ans de visites organisées, la grotte a vu passer déjà 38 millions de visiteurs émerveillés venant du monde entier. Beaucoup d'entre eux ont laissé leur marque dans les inoubliables livres d'or. Aujourd'hui, les livres d'or font donc partie des curiosités de la grotte de Postojna, et particulièrement le Livre d'or commémoratif qui conserve les traces laissées par les grands noms de l'histoire, de la culture, de la science, de la politique, de l'économie mondiales, etc. Dès le milieu du XIXe siècle, la grotte de Postojna pouvait s'enorgueillir d'avoir accueilli des visiteurs d'Europe, d'Australie, de Chine, d'Inde et même de Java et de Sumatra.
Autrefois, les visiteurs laissaient leur signature directement sur les murs et les concrétions. Dans la Galerie des anciennes signatures, on trouve ainsi des inscriptions qui datent du XIIIe siècle, la plupart ayant toutefois été inscrites aux XVIe et XVIIe siècles.

Plus

En tant que premier visiteur « officiel », le successeur au trône d'Autriche Ferdinand Ier pénétra dans une grotte déjà aménagée. Il fut le premier à signer le livre commémoratif. Jusqu'en 1941, pas moins de 31 livres commémoratifs furent remplis. Ils sont tous conservés au musée de la grotte. En 1857, un livre encore plus particulier fut créé : le Livre d'or, réservé aux signatures et impressions des hôtes les plus illustres. Aujourd'hui, c'est le quatrième Livre d'or de ce type qui est en train d'être rempli. Les écrits qu’il contient constituent un témoignage original de leur époque et de la situation politique mondiale.
La liste de signatures réunit les noms de nombreux hôtes célèbres. On y retrouve quasiment tous les chefs d'États européens, de la Suède à la Grèce, et notamment les dirigeants des États auxquels la Slovénie était rattachée au cours des différentes époques, les dirigeants chinois et japonais, l'empereur brésilien... : l'empereur François Ier (il visita la grotte à deux reprises, en 1816 et en 1818) l'archiduc, successeur au trône Ferdinand (en 1819) ; l'impératrice Maria-Louise, veuve de Napoléon (en 1830 et en 1832), le successeur au trône Maximilien de Bavière, plus tard roi Maximilien II de Bavière (en 1835) ; l'archiduc Jean (en 1837 et 1844) ; l'empereur François-Joseph Ier (en 1857 et 1883) ; l'empereur Pierre II du Brésil avec l'impératrice Thérèse-Christine (en 1871) ; le roi de Serbie Milan Obrenović (en 1887 et 1888) ; les charmes de la grotte de Postojna firent également succomber le prince japonais Takehito-Shinnou et sa femme, la princesse Yasuko, qui voyageaient en Europe en décembre 1889 ; le roi de Roumanie Charles Ier et sa femme, la reine Élisabeth (sous le pseudonyme de Carmen Sylva) ; le roi d'Italie Victor-Emmanuel III (en 1919 et 1922) ; Shri Vijayadevji Mohandjevi, le maharadja de Dharampur avec sa femme (en 1924) ; Benito Mussolini (en 1938).
Le président Josip Broz Tito la visita pour la première fois le 28 mai 1945. Au cours des années qui suivirent, il y revint à de multiples reprises avec de nombreuses délégations nationales. En 1954, il y accueillit le président de Turquie Celâl Bayar, puis un an plus tard le roi Paul Ier de Grèce et sa femme Frederika. Le président égyptien Gamal Abdel Nasser visita la grotte en 1956 en compagnie de l'ancien président du conseil exécutif de la Slovénie Boris Kraigher. En 1960, le président égyptien Anvar El Sadat et la Première ministre sri lankaise Sirimavo Bandaranaike se rendirent dans la grotte. Le 29 août 1963, le président Tito et sa femme Jovanka Broz y accompagnèrent le président russe Nikita Khrouchtchev et sa femme Nina.
Milan Kučan, premier président slovène, et sa femme Štefka, y accueillirent également de nombreux hôtes prestigieux de l'ère contemporaine. Le 12 octobre 2001, la reine Margrethe II de Danemark et son mari, le prince Henrik, visitèrent la grotte de Postojna en sa compagnie. La même année, le Livre d'or fut signé par la princesse japonaise Nori (Sayako), unique fille du couple impérial japonais. En 2005, la grotte de Postojna eut l'honneur d'avoir la visite de quatre chefs d'État : le président de la République de Pologne Wlodzimierz Cimoszewicz, le République de Slovaquie Dr Ivan Gašparovič avec sa femme Silvia, la présidente finlandaise Tarja Halonen et le président arménien Robert Kotcharian. Le météorologue néerlandais et prix Nobel de chimie 1995, Paul Crutzen, visita également la grotte la même année. Le 1er juin 2006, le prince Albert II de Monaco honora l'invitation du président de la République slovène Janez Drnovšek. Le Premier ministre Romano Prodi fut également l'hôte de la grotte de Postojna en septembre 2007.
Ces dernières années, la grotte de Postojna a accueilli encore de nombreuses personnalités. En avril 2013, Borut Pahor, président de la République de Slovénie, a visité le site à l'occasion de la célébration du 800e anniversaire de la première signature connue dans la grotte de Postojna. Il a été suivi un mois plus tard par la présidente de la Lok Sabha, le parlement indien, Mme Meira Kumar, et par le président de la République d'Estonie M. Toomas Hendrik Ilves. Ses altesses impériales le prince et la princesse Akishino du Japon, que nous avons accueillis en juin 2013, ont été subjugués par la beauté et la majesté du monde souterrain. Ces deux hôtes ont admiré l'œuvre de la nature et se sont demandé combien de temps il avait fallut pour que de minuscules gouttes d'eau élaborent un paysage si fantastique. La même année, la grotte a eu l'honneur de recevoir le sénateur américain d'origine slovène Tom Harkin et peu de temps après, trois princesses de la famille royale thaïlandaise : MC Bhansawali Kitiyakara, HRH Soamsawali et HRH Bayrakitiyabha. En 2014, le lauréat du prix Nobel de chimie Sir Harold Kroto, en compagnie de sa femme Margaret, M. Li Yong, directeur général de l'ONUDI, et le président de la Cour pénale internationale M. Song Sang-hyun. Au milieu de cette même année, la grotte de Postojna a été honorée d'accueillir l'écrivain slovène Boris Pahor, qui était encore, malgré ses presque 101 ans, plein de force et d'énergie créatrice, et qui s'est souvenu de sa première visite alors qu'il était encore étudiant. À l'automne 2014, nous avons été gratifiés de la visite d'hôtes très spéciaux. Une des visiteuses les plus célèbres fut l'astronaute américaine d'origines slovène et indienne, Sunita Williams, qui a affirmé que la visite avait été une expérience extraordinaire et inscrit dans le livre d'or des visiteurs de prestige qu'elle était honorée d'avoir pu admirer la terre « depuis le haut et depuis le bas ». En 2015, nous avons accueilli nos premiers hôtes importants dès janvier, à savoir un groupe de cosmonautes russes du Centre d'entraînement des cosmonautes de la Cité des étoiles de Russie, qui étaient accompagnés par Dragan Živadinov pendant leur visite en Slovénie. La première visite présidentielle de 2015 a été celle de Marie-Louise Colerio Preca, la présidente de la République de Malte, qui a noté ces mots dans le Livre d'or : « Personne ne peut décrire la magie de la grotte de Postojna. Il faut la voir pour le croire. » Au début du printemps, dans le cadre du programme des épouses à l'occasion d'une visite officielle en Slovénie, la première dame de Turquie Emine Erdogan a visité la grotte. Quelques jours après, c'est le Vice-premier ministre chinois Sun Zhengcai et sa délégation qui se sont rendus à Postojna en compagnie de l'ambassadeur de la République populaire de Chine en Slovénie. Et encore quelques jours après que nous avons passé le cap des 36 millions de visiteurs, la grotte a eu l'honneur d'accueillir le Premier ministre de la République tchèque Bohuslav Sobotka accompagné de sa femme et de ses collaborateurs. En juin de cette même année, le nouvel ambassadeur des États-Unis en Slovénie Brent Robert Hartley et sa femme Elizabeth Dickinson sont venus admirer la première attraction touristique slovène.